Loading...
Conférence d'Art et d'Histoire
Jeudi 06 juin 2019
18h30
20h00
Par Christian Loubet

Achetez vos places

ok_20190606_hans_fisher_copie.png

Maison des Associations - Nice Garibaldi

« Dès le XVIIIème siècle l'Orient suscita des récits de voyages avec leurs gravures. Vint ensuite la peinture d'histoire. Entre 1800 et 1848, l’expédition d'Egypte et la conquête de l'Algérie furent célébrés par des artistes « officiels » (Cogniet, Gros, H.Vernet). Comme les écrivains, les peintres romantiques vont ensuite chercher la couleur locale (Delacroix, Chassériau et surtout Fromentin). Le « harem » suscite d'autant plus de fantasmes qu'on ne peut y pénétrer (Gérôme, Ingres). Après 1850 le réalisme brut l'emporte chargé parfois de connotations symboliques. Gauguin va chercher au bout du monde une humanité préservée. Vers 1900, les visiteurs seront surtout sensibles aux formes et aux couleurs (Matisse, Kandinsky). Dans cet « Orient » de rêve, les peintres ne témoignèrent pas de l'exploitation coloniale, mais certains furent proches des indigènes comme Gauguin à Tahiti ou Dinet, qui se convertit à l'islam et s'installa à Bou Saada.

gerome.png
ok_20190606_gerome.jpg

infos

Réservation :