Loading...
Visite guidée
Mardi 06 octobre 2020
14h30
17h
000_d78sn.jpg

Cette visite aura également lieu le mercredi 30 septembre à 10 heures, le samedi 3 octobre à 10 heures, le vendredi 23 octobre à 10 heures, le lundi 9 novembre à 14 heures et le lundi 23 novembre à 14 heures.

Faites un voyage dans le temps avec notre guide et (re)découvrez le Promenade des Anglais à son âge d’or !

Aujourd’hui symbole de Nissa la Bella à l’international, la fameuse « Promenade des Anglais » n’était pourtant à l’origine qu’un simple petit chemin de terre bordant un rivage marécageux et peu fertile ! C’est l’installation progressive des hivernants britanniques sur la rive droite du Paillon, à partir de la moitié du XVIIIème siècle, qui va changer la donne.

En effet, rassemblés au niveau du quartier de la Croix de Marbre, ces derniers se plaignent de ne pas disposer d’une promenade publique à proximité. Qu’à cela ne tienne ! En 1822, la communauté anglaise de Nice se cotise afin de financer l’aménagement d’un chemin de terre littoral de 2 m de large, allant de l’embouchure du Paillon jusqu’à l’actuelle rue Meyerbeer. Lou Camin dei Inglès, comme il était surnommé à l’époque par les niçois, était né ! Officiellement nommé « Promenade des Anglais » en 1844, le chemin s’élargie et s’allonge progressivement, atteignant ainsi le vallon de Magnan en 1856. Peu après l’annexion du Comté de Nice à la France (1860), le chemin prend de vraies allures de Promenade, avec l’ajout de trottoirs et d’éclairages publics.

Entre temps, d’imposantes villas avec de magnifiques jardins, propriétés de notables niçois et de riches hivernants étrangers, se sont installées le long de cette nouvelle Promenade. Les premiers grands hôtels ont également fait leur apparition (hôtel West-End, hôtel du Luxembourg…).

Mais c’est avec la Belle Epoque, s’étirant des années 1870 à la Première Guerre Mondiale, que la Promenade des Anglais devient un véritable centre de la vie mondaine, rassemblant l’hiver tout Nice et tout Paris, sans oublier les hivernants étrangers ! Des palaces luxueux tels que le mythique Negresco, le magnifique Ruhl malheureusement aujourd’hui disparu, ou encore l’hôtel Westminster remplacent peu à peu les villas classiques. De nombreux lieux de divertissement voient également le jour : casinos, restaurants de luxe, cafés… Le sublime Casino de la Jetée Promenade, merveille d’éclectisme architectural, en reste sans doute la plus belle illustration ! En 1904, la « Prom » est finalement achevée, atteignant l’embouchure du Var, soit notre aéroport d’aujourd’hui.

Dans l’Entre-deux-Guerres (années 1920 et 1930), la « saison d’été » vient s’ajouter à celle d’hiver, permettant au tourisme niçois de redémarrer après le désastre de la Première Guerre Mondiale. Plage, fêtes et sports nautiques attirent de nombreux riches touristes étrangers, dont un grand nombre d’américains ! C’est le renouveau de la Promenade des Anglais : le maire Jean Médecin décide d’élargir encore la voie et de la border de palmiers, tout en la dotant d’un mobilier urbain de style Art Déco, comprenant les fameuses pergolas. De magnifiques bâtiments Art Déco, dont le célèbre Palais de la Méditerranée, s’ajoutent aux réalisations de la Belle Epoque.

Avec la Seconde Guerre Mondiale s’achève malheureusement cet « âge d’or » de la Promenade des Anglais… Depuis, une circulation envahissante et des choix urbanistiques discutables ont quelque peu terni son aura.

Parcourir la Promenade n’en reste pas moins une ballade extrêmement agréable, le panorama défilant sous nos yeux faisant office de véritable livre ouvert de l’histoire de Nice. Sans oublier la vue sur la mer... Notre guide saura ressusciter pour vous les merveilles disparues du passé glorieux de la Promenade !

Une pause rafraichissante dans un lieu surprise viendra également égayer votre visite ! (Consommation non comprise dans le prix)

infos

Réservation :